equipe estacade
Nouvelles

Cultiver le plaisir  

Tête à tête virtuel sous le signe de la douceur

Le 15 janvier prochain sera le « Blue Monday », soit la journée la plus déprimante de l’année (dû au manque de luminosité, des nombreux paiements de factures, pour ne nommer que ces éléments-là). En planifiant en amont nos prochaines activités d’équipe et notre calendrier éditorial, nous avons immédiatement pensé au dynamisme qui abonde en l’équipe du Centre de plein air l’Estacade.

lumiere-blue-monday

Crédit photo : Laurie-Anne Sauriol

Rencontre avec Laurie-Anne Sauriol, directrice programme plein air

D’entrée de jeu, je lui nomme que l’équipe dégage une immense joie de vivre et surtout, le plaisir au travail semble omniprésent. Qu’est-ce qui fait qu’on a cette opinion de vous, outre le fait que vous êtes un camp de jour ? Effectivement, nous avons beaucoup de plaisir ensemble ! Nous sommes tous d’anciens animateurs et nous sommes amis.es aussi dans la vie, ça doit paraître dans nos échanges.

 

Avez-vous des habitudes de travail qui permettent de consolider votre esprit d’équipe ? Nous nous voyons chaque jour ! Ça nous permet d’être au courant de ce qui se passe dans le quotidien des autres, et ce, autant personnellement que professionnellement. Nous avons un comité social, il nous arrive donc de faire des activités en dehors des heures de travail. Nous sommes allés récemment au bistro ludique/boutique de jeux, Tome 2, situé dans le Vieux-Saint-Jean, et nous avons eu notre party de Noël. C’est essentiel de passer du temps ensemble et de se créer de nouveaux souvenirs !

 

D’ailleurs, si on a envie de s’immiscer dans votre univers, l’Estacade offre un service « Accueil de groupe » qui permet aux équipes de travail, aux familles et amis de se rencontrer et faire des activités. Qu’est-ce qu’il est possible de faire exactement ? Nous offrons des activités pour toutes les saisons. En ce moment, vous pouvez faire de la raquette, glisser sur un crazy carpet ou un tube, du ski de fond, de la pêche sur glace et de l’escalade dans un gymnase.

Crédit photos : Laurie-Anne Sauriol

L’an dernier, vous avez gagné une bourse aux BIEC pour la construction d’une hutte en pleine nature qui permettrait aux visiteurs (4 à 16 personnes) d’y passer la nuit. Où en est le projet ? Actuellement, nous avons une tente prospecteur, mais elle ne répond pas à nos attentes. Nous avons l’intention d’en acheter une autre et si le modèle convient à l’équipe, nous allons nous en procurer quelques-unes afin de nous créer un petit village de tentes. Offrir du glamping à la population est définitivement dans nos objectifs à court terme. Pour l’instant, les gens désireux de dormir à l’Estacade peuvent réserver dans l’une de nos bâtisses et avoir accès à notre cuisine industrielle.

En terminant, quelles sont les activités coups de cœur au Centre de plein air l’Estacade, autant auprès de votre clientèle que de l’équipe ? En plus de celles nommées précédemment, l’hébertisme, le tir à l’arc, le canot, le kayak et le rabaska sont des expériences estivales très appréciées. Et, est-ce qu’il est possible d’en faire avec l’un.e de vous ? Absolument ! Tout est possible, il ne suffit que de demander !

Crédit photos : Laurie-Anne Sauriol

Il n’y a pas à dire, Laurie-Anne a les yeux pétillants en parlant de son équipe et du Centre de plein air l’Estacade ! Une femme engagée et passionnée : 17 ans à oeuvrer dans l’univers des camps, c’est signe que le bonheur au travail existe réellement. Envie de partager un moment vivifiant avec votre équipe ou vos proches ? C’est assurément à l’Estacade qu’il faut aller !

En attendant votre prochaine escapade, vous pourriez peut-être rencontrer l’un de leurs membres lors de notre prochain 5@7 le 25 janvier prochain!

 

Partagez cet article!

À lire aussi

eric caron-pecem
Nouvelles

Une salle multiculturelle pour Radio-Acton

Nouvelles

Un nouveau regard sur le PECEM

Nouvelles

La grande sortie annuelle des Pôles au Manoir du Lac Delage

Abonnez-vous à notre infolettre !